Actu

 » A côté de nous, il y a un monstre endormi  » : le trou noir central de la Voie lactée est enfin révélé

La NASA a traduit ces données astronomiques en sons grâce à un procédé appelé sonication.
C’est la semaine des trous noirs de la NASA, et pour fêter cela, l’agence spatiale a publié la bande-son d’un véritable trou noir.

Mercredi, la NASA nous a donné un aperçu de l’intérieur d’un trou noir situé au centre de l’amas de galaxies de Persée, à plus de 200 millions d’années-lumière de la Terre.

Les ondes sonores réelles ont été détectées dans les données de l’observatoire à rayons X Chandra de la NASA. La NASA a maintenant traduit ces données astronomiques en sons grâce à un processus appelé sonication.

Le son ressemble à celui d’un trou noir, mais ce n’est pas tout à fait la version interstellaire de Hans Zimmer.

On croit souvent à tort qu’il n’y a pas de son dans l’espace, car la majeure partie de celui-ci est un vide, ce qui signifie qu’il n’y a pas de milieu dans lequel les ondes sonores se propagent.

C’est là qu’intervient le gaz chaud qui entoure l’amas de galaxies de Persée. Il s’avère que ce gaz est le milieu idéal pour la propagation des ondes sonores, ce qui nous permet d’entendre le son de cette partie de l’espace.

Le processus de sonification implique des signaux qui sont recombinés pour être audibles par la gamme d’audition humaine en les élevant de 57 et 58 octaves au-dessus de la hauteur réelle.

« Une autre façon d’expliquer cela est que le signal est entendu 144 quadrillions et 288 quadrillions de fois plus haut que sa fréquence originale », a déclaré la NASA. (Un quadrillion est égal à 1.000.000.000.000.000).

En plus du trou noir de l’amas de galaxies de Persée, la NASA a publié une autre sonication d’un célèbre trou noir au centre de la galaxie Messier. Ce trou est célèbre pour avoir été le premier trou noir jamais photographié.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page